Evénement | We Network : Startup Tour 2022 – Industries et startups industrielles, le meilleur des deux mondes !

La genèse du projet, nos convictions

Depuis octobre 2021, via le plan de relance France 2030 l’Etat réaffirme sa volonté à réindustrialiser la France, notamment en favorisant l’émergence des startups industrielles et deeptech.
Cf le dossier : « Et la réalité de la France industrielle, c’est qu’elle se nourrit des start-ups. »
Les startups industrielles participent à plusieurs niveaux au renouveau industriel :

  • Elles apportent des méthodes de rupture, développent des technologies innovantes, qui peuvent inspirer. La collaboration entre startups industrielles / deeptech et industriels permet aux métiers traditionnels de se renouveler et de conserver leur compétitivité.
  • Souvent, elles souhaitent être « Made in France » et s’appuient donc sur le tissu industriel français pour produire
  • Elles peuvent avoir besoin, elles-mêmes, de développer leur propre usine sur le territoire
    français

En effet, il ne s’agit pas d’opposer le monde industriel et le monde des startups, ils ont, au contraire, tout intérêt à collaborer.

En tant que fer de lance de la filière de fabrication électronique et Centre Technique, We Network s’inscrit dans la dynamique du renouveau industriel français à travers 3 actions principales :

  • Amorçage des startups industrielles en sécurisant et accélérant l’industrialisation des produits high tech et ioT.
  • Accompagnement du passage à l’industrie 4.0 pour conserver la compétitivité du Made in France.
  • Développement des coopérations entre industriels de toutes tailles, laboratoires, écoles, acteurs économiques.

Les objectifs du Startup Tour 2022-2023

  • Donner de la visibilité aux Startups industrielles et leur permettre de rencontrer des industriels accélérateurs, des acteurs de l’écosystème startup industrielles
    (accompagnement, financement, expertise, associations type CSI…)
  • Permettre aux industriels de se renouveler / s’inspirer /créer des collaborations avec les startups industrielles ( co-construction, co-développement, co-living, échange de valeur…)
  • Faire (re) découvrir le territoire des Pays de la Loire et le Technocampus Electronique et IoT comme outils dédiés aux startups industrielles et entreprises innovantes pour la phase d’industrialisation de produits high tech et l’émergence d’usines 4.0
  • Apporter des retours d’expériences issus des Experts We Network, des Startups industrielles / Entreprises innovantes autour de thème sensibles ex : « réussir sa phase d’industrialisation »
  • Développer des coopérations au niveau national grâce aux prochaines étapes du Startup Tour sur le territoire (Bx, Tlse, Lille, Lyon)

Le programme de l’étape #1 Angers
9h30 | Accueil café
10h | Conférence « Passer à la phase d’industrialisation d’un produit électronique made in France : retours d’expériences »
11h30 | Conférence « Freins & leviers dans l’amorçage industriel »
12h30 | Déjeuner et networking lancement du village startup
13h30 | Guichets des experts : électronique, mécanique, accélérateur, financement…
14h30 | Conférence « La collaboration entre industriels et startups »
15h30 | Visite du Technocampus Electronique & IoT
16h30 | Conférence de clôture
17h30 | Cocktail

Vidéo souvenirs.

Portrait | Sous-traitant : Hervé Garat, CEO Covatech

Nombreux sont ceux qui nous demandent mais finalement « C’est quoi une startup industrielle ? » ; « Qui sont-ils/elles ? » « Où sont-ils/elles ? » alors bien sûr on invite dans un premier temps à consulter notre Glossaire mais nous souhaitions aller plus loin.

Aussi pour initier cette démarche, nous avons mis en place un partenariat avec l’Association INTERpreneurs. L’ association des INTERpreneurs a pour objet de fournir des conditions qui permettent au dirigeant de PME de devenir un INTERpreneur, c’est à dire de découvrir le potentiel de « l’écosystème » qui l’entoure, et d’en tirer parti pour faire de son entreprise une entreprise forte, moderne et résiliente.

Découvrez aujourd’hui le parcours de Hervé Garat, CEO de Covatech dans cette interview.

S'INSCRIRE
à notre newsletter